Les groupes forestiers de la région demande l'appui des travailleurs

Sept groupes forestiers du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie demandent l'appui des travailleurs sylvicoles afin de poursuivre le dialogue auprès du gouvernement.

Les employeurs souhaitent améliorer les conditions de travail, assurer la rétention de la main-d'œuvre en place et favoriser le recrutement de nouveaux travailleurs.

Le président de la Société d'exploitation des ressources de la Vallée, Martin Landry, demande aux travailleurs de se joindre à eux pour faire les représerntations nécessaires auprès des instances gouvernementales.
 
Le Syndicat demande une augmentation salariale de 3,5 % par année ainsi que trois journées de congés flottants payées.