Les paramédics de la Mitis s'adressent au ministre Barrette

Profitant du passage du ministre responsable du Bas-St-Laurent  Jean D'Amours lundi à l'aéroport de  Mont-Joli, les paramédics ont à nouveau exigé la fin des horaires de faction dans la Mitis.

Les paramédics ont expédié une lettre au ministre de la santé Gaétan Barrette pour dénoncer ce qu'ils qualifient de mauvais calculs administratifs de la part du CISSS du Bas St-Laurent qui font en sorte que les choses ne changeront pas dans la Mitis.

Le président de la fraternité des paramédics de la Mitis et  Rimouski-Neigette Jérémie Landry:

" Le ministre s'est engagé à abolir ces horaires de travail-là si la charge de travail atteignait plus de  28 heures/semaine calculée sur une année.
On est au dessus de 4 heures de cette moyenne-là mais Barrette n'a pas ces informations puisqu'il utilise les données du CISSS et que le CISSS ne les comptabilise pas comme il faut, leurs données sont déficientes."