Les préfets exigent des réponses

Huit préfets, huit MRC et huit enjeux.

La Table des préfets du Bas-St-Laurent exige des engagements clairs des partis politiques et de leurs candidats sur l'avenir à court terme des communautés. 

Les enjeux communs des représentants du territoire qui s'étend de La Pocatière jusqu'à Amqui concernent notamment  la santé, l'économie, les changements climatiques et  la décentralisation des services gouvernementaux.

Pour le préfet de la MRC de la Mitis, des mesures concrètes doivent stopper la décroissance de la population et l'exode des jeunes.

Il cite en exemple l'absence du service internet haute-vitesse ou de téléphonie cellulaire dans certains secteurs:

" Les gens prennent pour acquis qu'Internet haute-vitesse est là. Quant on les informe que ce sera plus difficile ici, vous comprenez que.....  C'est un frein pour accueillir de jeunes familles ou même des retraités. On est en 2018, ça nous prend un accès équitable sur l'ensemble du territoire. "

Bruno Paradis, préfet de la MRC de la Mitis

Pour la préfet de la MRC de la Matapédia, les politiciens doivent s'engager à maintenir et améliorer les soins de santé sur l'ensemble du territoire.

" Dans nos territoires, nous avons une population vieillissante, des gens qui doivent de plus en plus se déplacer pour recevoir des services, c'est une préoccupation constante pour nous. Les gens qui ont besoin de soins de santé vont possiblement déménager, leurs familles vont suivre, sans oubleir l'aspect sécurité considérant que les gens doivent faire plusieurs kilomètres sur les routes. "

Chantal Lavoie, préfet de la MRC de Matapédia