Marcher 1 500 km pour les personnes atteintes de sclérose en plaques

Un Valdorien propulse la Marche de l'espoir au profit des personnes atteintes de la sclérose en plaques à un autre niveau.

Steve Jobidon, 43 ans, parcourt les 1 500 km qui séparent Percé de Val d'or à pied.

C'est avec une pensée pour son père et sa fille, tous deux atteints de la maladie dégénérative, que le marcheur se motive à relever le défi.

« Je voulais aider ma fille et mon père le plus possible. Je tenais à faire faire mon bout de chemin et donner un coup de main en marchant 1 500 km pour amasser le plus de fonds possible pour aider la recherche sur la SP. »

Steve Jobidon

Après plus d'un an et demi de préparation, Steve Jobidon a entamé son périple le 20 mai dernier. Parti de Sainte-Flavie, ce matin, il devrait atteindre Rimouski à 15h00 cet après-midi. Chaque jour, il marche entre sept et huit heures et parcourt une trentaine de kilomètres.

Malgré les difficultés de son parcours,  qui longe la route 132, il dit avoir été envahi de fierté en apercevant le fleuve. « On rencontre tellement de bonnes personnes qui m’offrent à manger ou un lit. On marche tranquillement et en cas de fatigue, on s’arrête une journée supplémentaire pour se reposer les jambes », indique-t-il, reconnaissant.

Il aura bientôt amassé 3 000 $. Il est possible de le suivre et de faire un don sur sa page Facebook marchedelespoirvv.