Maternelle 4 ans à Rimouski

Le projet de LAB-école de la Commission scolaire des Phares devra faire de la place pour des locaux de maternelle 4 ans.

Le Ministère de l'Éducation en a fait la demande hier; un imprévu, selon le président Commission scolaire, Gaston Rioux, qui s’inquiète quant à la cohabitation avec les CPE.

« Initialement,  le projet avait été déposé sous l’ancien  gouvernement qui n’avait pas émis la recommandation d’implanter des maternelles 4 ans dans un milieu comme Rimouski avec la disponibilité des CPE, qui offrent déjà un bon service pour le développement de nos jeunes. Mais avec le nouveau gouvernement, il semblerait que leurs priorités vont dans ce sens et ce sera à eux de le justifier dans leur budget. »

Gaston Rioux, président de la Commission scolaire des Phares

Au moins quatre classes de maternelle 4 ans devront être ajoutées pour un minimum de 25 locaux au total.

Il assure qu'il y aura suffisamment d'espace pour cet agrandissement puisque les plans ne sont pas encore faits.

Des écoles déjà pleines

Selon M. Rioux, on ne risque pas de voir apparaître ces classes dans les écoles existantes à Rimouski, qui sont déjà à pleine capacité.

La Commission scolaire n'exclut toutefois pas la possibilité de le faire dans des écoles en périphérie. Cependant, la question du manque de personnel préoccupe le président.

Pour le moment, il est trop tôt pour mesurer les coûts qui s'ajouteront au projet dont l'enveloppe du gouvernement est déjà évaluée à près de 18 millions de dollars.

« Si on a les sous pour faire les maternelles 4 ans, je suis tout à fait d’accord de les faire et de demander une enveloppe supplémentaire. Et après, si on a la possibilité d’offrir encore plus de service à nos jeunes, nous aurons cet espace. »

Gaston Rioux, président de la Commission scolaire des Phares