Nouvel appui aux femmes qui dénoncent leur agresseur

Au tour du comité féministe de l'UQAR de poser un geste de solidarité envers les femmes qui dénoncent depuis quelques semaines les agressions à caractère sexuel.

Tôt jeudi matin,  les membres du comité ont hissé une bannière sur l'un des belvédères  de la promenade de la mer à Rimouski.

Le message  de la bannière indique: " Solidaires contre la culture du viol ".

Les membres du comité critiquent  également le traitement réservé à certaines femmes qui dénoncent leurs présumés agresseurs.

En exemple, elles citent le cas d'Alice Paquet dont le passé a rapidement refait surface à la suite de ces allégations d'agression sexuelle dont elle aurait été victime de la part du député libéral Gerry Sklavounos.