Plusieurs centaines de marcheurs et marcheuses dans les rues de Rimouski

Plus de 300 personnes, majoritairement des étudiants et étudiantes ont participé à la marche pour le climat vendredi après-midi à Rimouski.

Une marche escortée par les policiers et qui s'est déroulée sans problème.

Les participants demandent une plus grande implication des décideurs, notamment les gouvernements,  à agir beaucoup  plus rapidement.  

Les marcheurs ont arrêté quelques instants devant la mosquée de Rimouski pour se recueillir pour les 49 morts et  40 blessés de l'attaque terroriste de l'extrême droite dans les deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande.

Parmi les marcheurs, plusieurs étudiants de l'UQAR, du Cegep mais aussi de l'École secondaire Paul-Hubert.

< C'est sûr que si on reste tranquillement chez nous et qu'on fait juste se plaindre, il se passera rien. Il faut que les gens s'ouvrent les yeux et posent des actes très clairs pour le climat. > 

Benjamin Marquis, marcheur et étudiant de l'École Paul-Hubert