Rimouski veut réduire la vitesse des automobilistes

La Ville de Rimouski lance un projet-pilote pour réduire la limite de vitesse sur les rues Frontenac, à Sainte-Blandine, et Sainte-Cécile-du-Bic.

À compter de lundi, la limite passera de 50 à 40 km/h.

Une étude des impacts de la nouvelle signalisation sera faite pour ensuite déterminer si elle sera être implantée.

« Dans les dernières semaines, on a pris des lectures des vitesses enregistrées pour qu’on puisse vraiment faire des comparaisons par la suite. Certaines écoles de pensée sont d’avis qu’une diminution à 40 km/h n’a pas vraiment d’impact, mais nous seront capables de le valider. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Le projet-pilote a été mis sur pied suite à la demande de citoyens et de la conseillère du Bic, Virginie Proulx, qui affichaient des inquiétudes quant à la vitesse autorisée.

Projet-pilote pour le Taxibus

Le conseil municipal a voté en faveur d’un projet-pilote pour installer des supports à vélo sur les Taxibus.

Conseil municipal du 21 mai 2019.

Maude Parent, journaliste Bell Média

Les utilisateurs pourront y mettre leur bicyclette sans frais additionnels tout au long de la période estivale, et ce, sur les trois lignes.

« Ça va permettre à des gens qui décident, par exemple, de partir de Sainte-Blandine à vélo pour se rendre au centre-ville, de revenir en Taxibus avec leur vélo à l’arrière. »

Marc Parent, maire de Rimouski

La Ville espère également mettre en service une nouvelle application dès le mois de juin, qui permettra de suivre le parcours des Citébus en temps réel.