Une bonne nouvelle en santé

L'hôpital de Rimouski est officiellement désigné centre secondaire de traitement pour les personnes victimes d'un AVC.

La confirmation du ministère de la santé survient quelques mois après l'implantation d'une unité spécialisée permettant aux personnes ayant subi un AVC de recevoir les soins au Bas-St-Laurent plutôt qu'ailleurs au Québec.

Les services ont été analysés  par une équipe du ministère qui a évaluée tous les standards de qualité.

L'unité de soins comprend 10 lits.

Les patients bénéficient  de l’expertise de neurologues et d’une équipe spécialisée accessible 7 jours sur 7.

En 2014-2015, le nombre de patients ayant subi un AVC dans le Bas-Saint-Laurent était  de 377 dont 264 ont été hospitalisés pour une durée moyenne de 7
à 10 jours.

Selon le neurologue du CISSS du Bas-St-Laurent François Delisle, la prise en charge rapide d'un patient diminue de 50 % les risques de récidive.

Les coûts d’implantation du projet sont de  900 000 $ alors que les coûts de fonctionnement annuel atteignent 745 000 $.