Une loterie essentielle pour la Maison Marie-Élizabeth

Pour une quatrième année, douze concessionnaires automobile de Rimouski s'associent pour la plus importante activité de financement de la Maison Marie Élizabeth.

6 000  billets sont présentement en vente pour la loterie de la maison de fin de vie qui doit récolter  700 000 dollars du milieu pour continuer à offrir des services de qualité.

En 2016, la campagne a permis de recueillir 81 000 dollars.

Cette année, les organisateurs espèrent atteindre le maximum de 100 000 dollars.

Le grand gagnant recevra 20 000 dollars pour l'achat d'un véhicule neuf.

Deux modifications sont apportées soit l'ajout de 5 prix de 1000  dollars en argent et la date du tirage qui est repoussée au 18 janvier 2018.

Le directeur de la Maison Marie Élizabeth François Gamache ajoute à la blague qu'il n'est pas totalement exclu que le Père Noël vende des billets pour faire sa part.

Sur une note beaucoup plus sérieuse, Monsieur Gamache précise que le regroupement des maisons de soins palliatifs du Québec tente d'obtenir un meilleur financement du gouvernement du Québec.

Il croit qu'avec l'augmentation des coûts d'opération, la Maison Marie Élizabeth devra aller chercher jusqu'à 900 000 dollars dans la communauté d'ici quelques années pour offrir des services similaires à ceux dispensés actuellement.

François Gamache considère que le milieu fait déjà le maximum et que le ministère de la santé devra augmenter le financement des maisons de soins palliatifs.

En 5 ans, 900 personnes et leurs proches ont profité des services de la Maison.