Une menace supplémentaire pour les eaux du St-Laurent

Les espèces envahissantes aquatiques sont de plus en plus présentes dans le St-Laurent.

Originaires de l'Asie et du Nord de l'Europe, elles se collent aux parois des bateaux pour traverser jusqu'au Canada. 

7 espèces ont des conséquences variées dans les eaux des Îles-de-la-Madeleine et des Maritimes.

Les impacts sont déjà importants pour l'aquaculture.

Les rendements en moules sont inférieurs et ça oblige le nettoyage supplémentaire en usine ce qui occasionne des coûts variés dépendamment des espèces.

Nathalie Simard, biologiste chez Pêches et Océans Canada.

Deux espèces envahissantes sont présentes en Gaspésie et pourraient éventuellement atteindre les eaux du Bas St-Laurent.

Une équipe de l'Institut Maurice Lamontagne à installer des collecteurs d'échantillonnage à la Marina de Rimouski et à Cacouna.  

Comme il est impossible d'éliminer ces espèces,  la prévention est le seul moyen efficace.

Si on parle des aquaculteurs, des pêcheurs ou même des plaisanciers, s'ils voient quelque chose qu'ils n'ont jamais vu avant, s'ils nous donnent la localisation et gardent l'espèce pour qu'on l'analyse, c'est encore mieux.

Nathalie Simard