Une nouvelle entente entre l'UQAR et Pêches et Océans Canada

L'Université du Québec à Rimouski et Pêches et Océans Canada vont se soutenir pour le 10 prochaines années.

Ils ont signé, hier, l’entente-cadre 2018-2028 pour la collaboration en sciences aquatiques.

Cet accord permettra de faciliter le partenariat entre les deux instances, en plus de mettre en oeuvre des projets scientifiques. 

Elles partageront leur expertise, leurs données et leurs équipements.

Cette entente découle des collaborations de recherche fréquentes que les deux instances entretiennent avec l'Institut Maurice-Lamontagne depuis plusieurs années.

Par ailleurs, Pêches et Océans Canada octroie plus d'un million de dollars à deux réseaux universitaires, Ressources Aquatiques Québec et SECO.net, pour le financement de deux projets de recherche.

Le premier consiste à examiner l'impact sur l'écosystème des matières organiques qui se retrouvent dans le fleuve dû à l’écoulement des eaux.

L’autre projet, en lien avec les changements climatiques, permettra d’étudier l'évolution de la répartition des poissons de fond et des crustacés dans l’estuaire et le nord du golfe du St-Laurent.

« L’argent va servir à réaliser des travaux de recherche, mais, par ricochet, encadrer des étudiants. Donc, c’est de l'eau au moulin pour réaliser plus d’activités de recherche, améliorer l’état des connaissances et avoir plus d’étudiants chez nous. C’est extrêmement positif pour l’UQAR. »

Le Recteur de l'Université du Québec à Rimouski, Jean-Pierre Ouellet