Vives réactions après la fermeture de deux résidences pour aînés

La classe politique de La Matapédia se prononce sur la fermeture de deux maisons d'hébergement pour personnes âgées annoncée plus tôt cette semaine.

Les élus ne cachent pas leur colère et leur déception face à cette décision touchant une trentaine de résidents des Villas Georges Fournier et Mon Repos.

Les maires de Val-Brillant et de Sayabec ainsi que la préfet de la MRC de La Matapédia auraient préférés être mis au courant de la situation bien avant que la nouvelle soit diffusée par les médias.

« On a su en même temps que tout le monde que la résidence fermerait et qu’il n’y avait plus rien à faire. Bonjour la visite ! Je trouve ça un peu sauvage de leur part. »

Jacques Pelletier, maire de Val-Brillant

« On en a vécu des épisodes avec ce môsus de foyer-là et on est encore en train d’en vivre en 2019. On aurait pu s’en passer ! »

Marcel Belzile, maire de Sayabec

« La première des choses, c’est certain que les deux bras m’ont tombé à terre. Je n’en revenais pas. Je n’étais au courant de rien. Je n’ai pas vu cela venir. »

Chantale Lavoie, préfet de la MRC de La Matapédia

Les élus veulent des explications

Par ailleurs, une rencontre sera organisée avec les dirigeants d'Aide-Maison Vallée et le Centre intégré de Santé et de Services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent afin de faire la lumière sur ce dossier.

Une prise position plus élaborée est prévue au courant des prochains jours.