Couche-Tard donne du lait américain à ses clients

Quelques mois après que le gouvernement Trudeau ait donné accès au lait américain sur nos tablettes, l'entreprise québécoise Couche-Tard en offrait gratuitement à ses clients.

Il suffisait de présenter un coupon, valide sur l'application mobile de la plus grande chaîne de dépanneurs de la province, pour repartir avec une bouteille de 240ml de lait Fairlife.

Une technique de vente tout-à-fait légale, mais décriée par l'Union des producteurs agricoles (UPA) qui déploie présentement de nombreux efforts pour encourager la consommation de lait canadien.

« C'est très surprenant et ça va certainement laisser un goût amer à tous les producteurs agricoles au Québec, plus particulièrement aux producteurs laitiers. »

Patrice Juneau, porte-parole de l'Union des producteurs agricoles

Même son de cloche du côté de l'UPA du Bas-Saint-Laurent et de la Mauricie. Les deux institutions se disent choquées et surprises par cette promotion.

« Je trouve ça inacceptable. Vendre ou donner des produits de moindre qualité, cela ne devrait pas se faire, tout simplement. On fait des produits québécois de qualité et notre lait a fait ses preuves depuis longtemps. »

Gilbert Marquis, président de l'Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent

« C'est inadmissible, pouvez-vous encourager la petite vache bleue? Encouragez les producteurs de lait du Québec! Je vais dire bien honnêtement, ça manque de respect des hauts dirigeants de Couche-Tard. C'est sûr qu'on va rebondir au niveau de la confédération et des producteurs de lait du Québec. » 

Jean-Marie-Giguère, président de l'Union des producteurs agricoles de la Mauricie

Le lait de marque Fairlife est actuellement produit et emballé aux États-Unis par l'empire Coca-Cola.

Le géant des boissons gazeuses possède un permis d'importation spécial d'une durée de 15 mois en attendant la construction de sa nouvelle usine à Peterborough, en Ontario, dont l'ouverture est prévue en 2020.

La boisson américaine n'est pas assujettie au règlement concernant le prix du lait de consommation en raison de sa teneur élevée en protéines.

Coca-Cola

Offrir une gratuité pour augmenter les ventes

Par ailleurs, le président des producteurs de lait du Bas-Saint-Laurent, Gabriel Belzile, estime que la boisson ultrafiltrée n'a toujours pas la cote auprès des consommateurs, quatre mois après avoir fait son entrée sur le marché canadien.

« La compagnie Fairlife essaie de rentrer au Canada. Par contre, la consommation n’est pas si en effervescence que ça. C’est possible que Fairlife souhaite mousser ses ventes en offrant une gratuité dans une chaîne comme Couche-Tard. »

Gabriel Belzile, président des producteurs de lait du Bas-Saint-Laurent

Vendredi, en fin de journée, Alimentation Couche-Tard a retiré le coupon en question de son application mobile. L'entreprise n'a jamais retourné nos appels.

Une promotion présentement en vigueur dans les dépanneurs Couche-Tard de la province provoque la grogne au sein des producteurs laitiers du Bas-Saint-Laurent.

Capture d'écran, application mobile Couche-Tard

 

(Avec la collaboration de Marie-Pier Boucher, Olivier Caron et Benoit Chevalier, journalistes Bell Média)