Coupable d'avoir agressé sexuellement une étudiante à Jonquière

Anthony Toupin

L'ex-journaliste sportif Anthony Toupin a été déclaré coupable d'agression sexuelle ce matin au palais de justice de Chicoutimi. Le juge Jean Hudon conclut que la victime de 18 ans n'était pas consentante lorsqu'il lui a touché les parties intimes il y a un an.

Il a soulevé de nombreuses contradictions dans les différentes versions de l'accusé âgé de 20 ans. Le juge a aussi souligné son manque de crédibilité et sa tendance à « avoir réponse à tout ».

« Le tribunal ne croit pas Anthony Toupin. [...] Selon lui, tantôt elle ne marche pas croche; tantôt elle marche croche. Tantôt elle est saoule, tantôt elle ne l'est pas ». - extrait du jugement.

Anthony Toupin demandera une absolution inconditionnelle et un rapport présentenciel avec volet sexologique sera rédigé.

Rappelons qu'en août 2018, la victime a fait un blackout et s'est réveillée sous le choc, pratiquement nue chez Anthony Toupin après une soirée arrosée dans un bar de Jonquière. Ce n'est que plusieurs heures plus tard que l'accusé lui a avoué lui avoir inséré un doigt dans le vagin. La victime a depuis cessé ses études en raison d'un choc post-traumatique et d'une dépression.

 

 

Le père de l'accusé sous le coup de l'émotion

Le père d'Anthony Toupin a visibilement mal digéré la décision rendue par le juge vendredi matin. À un certain moment lors de la lecture du jugement, il a quitté la salle. Il s'est ensuite effondré et a dû être pris en charge par des constables spéciaux et ambulanciers vu son état précaire. Sa famille semblait croire sincèrement que le jeune homme allait être déclaré non coupable.

À lire aussi :

Accusé d'agression sexuelle sur une étudiante à Jonquière

Accusé d'avoir agressé sexuellement une étudiante en état d'ébriété