De plus en plus de poissons indésirables dans nos lacs

Poisson

De plus en plus de poissons non désirés s'installent dans nos plans d'eau au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Lundi, un pêcheur a trouvé une barbotte dans la rivière des Ha! Ha! Ce n'est pas la première fois qu'une histoire de ce genre se produit.

Ces dernières années, d'autres espèces comme le crapet-soleil a élu domicile dans plusieurs lacs, la perchaude dans la rivière Ha! Ha!, l'achigan dans la rivière Saguenay ou ce brochet de près de 4 livres pêché en mai dernier dans le lac Otis. 

Inquiet, le président de Promotion Pêche, Rémi Aubin, met en garde les gens de ne pas faire de transport de poissons vivants pour servir d'appât, et d'éviter de vider leur aquarium dans les cours d'eau quand ils n'ont plus envie de s'en occuper.

 

« Les gens ne veulent pas les tuer donc ils vont carrément les mettre dans des plans d'eau dehors. Ça peut déborder ailleurs, ça part dans les ruisseaux et les bassins versants. On voit même certains plans d'eau où les poissons rouges se reproduisent.» - Rémi Aubin.

 

Rémi Aubin craint l'arrivée prochaine de la carpe asiatique qui a maintenant franchi la frontière canadienne et qui se retrouve des lacs de l'Ontario.