Dolbeau-Mistassini : la construction de l'aquagym débute

La construction de l'aquagym est lancée.

Les élus de Dolbeau-Mistassini ont donné lundi soir le coup d'envoi à la construction de leur nouveau complexe sportif. Un premier contrat de 15 millions $ a été accordé pour la construction du complexe Aquagym.

La nouvelle infrastructure comprendra une nouvelle piscine de six corridors, un bassin récréatif avec jeux d’eau et des gradins pouvant accueillir 200 personnes. Il y aura aussi une palestre de gymnastique, des salles polyvalentes ainsi que de nouveaux espaces de bureaux et d’une nouvelle aire de restauration. Le nouveau bâtiment s'intégrera à l’aréna actuel. La mise en service est prévue à l’hiver 2021.

«C'est un gros dossier, ça va commencer à bouger dès avril parce qu'en même temps il va y avoir un réaménagement. On va créer un espace vert entre l'hôtel de ville et le complexe. On parle d'une amélioration pour les piétons, notamment pour les enfants de l'école Sainte-Thérèse. Il y aura aussi un réaménagement optimal des stationnements. » - le maire Pascal Cloutier.

 

 

Aide à la rénovation à Alma

Dans une optique de développement durable, la Ville d'Alma dévoile son programme de rénovation résidentielle et commerciale pour les bâtiments construits avant 2000.

Des subventions allant jusqu'à 5000 $ pour les maisons et 10 000 $ pour les commerces sont offertes pour les propriétaires qui feront certaines rénovations.

Aussi, les acheteurs d'une première maison peuvent obtenir jusqu'à 2000 $ pour les rénovations qu'ils y feront.

Une façon de faire du développement durable, précise le président du service de l'urbanisme, Frédéric Tremblay : 

«Quand on fait l'acquisition d'une nouvelle maison, on veut souvent rénover alors c'est un incitatif de plus. Aussi, ça permet de maintenir le cadre bâtit atrayant à Alma. Et tout ça arrive au bon moment puisqu'ils y a d'autres incitatifs pour l'achat du première maison dans les budgets fédéraux et provinciaux.»

                                                                     

En collaboration avec Carolyne Labrie.