Grève au Manoir Champlain: toujours pas d'entente

Manoir-Champlain

La grève de trois jours menée par les 110 employés du Manoir Champlain de Chicoutimi n'a pas permis une entente avec la direction. Les travailleurs de dix résidences privées pour personnes âgées de la province tentent d'obtenir un meilleur salaire mais les négociations sont difficiles.

À Chicoutimi, des discussions avec le conciliateur se sont tenues, mais sans succès.

La prochaine étape est donc le 26 juin alors que l'exécutif syndical demandera à ses membres s'ils acceptent une grève de sept jours à déclencher au cours de l'été.