Il n'y aura plus de races de chiens interdites à Saguenay

Il n'y aura dorénavant plus de races de chiens interdites sur le territoire de la Ville de Saguenay qui a choisi de se coller à la loi québécoise sur l'encadrement des chiens qui vient d'être revue par le gouvernement Legault. L'administration municipale va plutôt faire appliquer la notion de chien dangereux.

Jusqu'à maintenant, certaines races et leurs croisements étaient interdits, comme le bull-terrier ou l'american pit-bull-terrier, mais ce règlement est difficile à faire appliquer avoue le directeur des communications à Saguenay, Jeannot Allard. :

 

«La notion de race interdite est très difficilement applicable. On a travaillé sur un cas l'an passé, identifier les races précises de chien ça coûte extrêmement cher et c'est très difficile à prouver, donc on travaille avec la notion de chien dangereux, ce qui sera beaucoup plus simple de faire appliquer la réglementation.»

 

La loi municipale interdisait jusqu'à maintenant certaines races de chien. Le conseil municipal a adopté hier soir un nouveau règlement qui appliquera plutôt la notion de chien dangereux. : 

Ville Saguenay

 

 

Dorénavant, peu importe la race, si un chien à un comportement dangereux, des expertises seront faites sur l'animal aux frais du propriétaire et les résultats dicteront s'il s'agit d'un chien dangereux ou non explique Jeannot Allard.

Selon les nouvelles règles proposées par Québec, les médecins et les vétérinaires devront signaler les morsures aux autorités municipales et la bête sera automatiquement euthanasiée si elle a tué ou mordu gravement un citoyen. Les chiens potentiellement dangereux devront aussi être stérilisés, vaccinés contre la rage et micropucés. Tous les chiens doivent porter la médaille fournie par la Ville et finalement, l'animal devra être tenu en laisse et porter une muselière lorsqu'ils seront dans les lieux publics.

Par ailleurs, lorsque le nouveau règlement entrera en vigueur dans les prochaines semaines à Saguenay, il sera possible de posséder un cochon miniature et plus de deux chiens ou deux chats en obtenant un permis spécial.