Journée sans temps supplémentaire obligatoire

Jusqu'à maintenant, aucun temps supplémentaire obligatoire n'a été fait par les infirmières dans les hôpitaux et CHSLD du Saguenay-Lac-St-Jean, à une exception près.

La demande faite par le syndicat pour mettre de la pression sur le gouvernement Legault fonctionne, indique la présidente du Syndicat des professionnelles en soins du Saguenay-Lac-St-Jean, Julie Bouchard : 
 

« Dans toute la région, si à chaque jour de l'année, l'employeur faisait en sorte qu'il y ait des ressources supplémentaires et le personnel suffisant pour répondrent aux absences de dernières minutes et aux gens en vacances, le temps supplémentaire obligatoire serait vraiment utilisé uniquement lorsqu'il y aurait des situations urgentes ou exceptionnelles ce qui ne se passe pas normalement. Donc s'il est capable de le faire pour le 8 avril, il est capable de le faire 365 jours par an. » 

 

Julie Bouchard précise qu'une infirmière a dû faire 20 minutes de temps supplémentaire obligatoire et une autre 90 minutes pour des cas extrêmes à l'urgence de l'hôpital de Chicoutimi.