La grève plane sur le Manoir Champlain

Les 120 employés du Manoir Champlain de Chicoutimi pourraient être en grève les 30 et 31 mai prochains ainsi que le 1er juin.

Jeudi soir, ils ont voté en faveur de la grève à 99,8 %. Et si rien ne bouge dans les négociations avec leur employeur, les syndiqués ont aussi donné le mandat à leur exécutif de déclencher une grève générale illimitée au moment jugé opportun. Le salaire est au coeur du litige. Entre autres, les préposées aux bénéficiaires souhaitent être payées 15 $ de l'heure à l'embauche plutôt que 13 $ l'heure.

La représentante syndicale, Annie Potvin rappelle que le salaire minimum est de 12,50 $ de l'heure. :

« Ce sont des gens qui sont formés, qui ont reçu un cours de préposées aux bénéficiaires parce qu'ils travaillent avec des ressources intermédiaires, la clientèle que le CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean donne au Manoir Champlain. Ils donnent en plus des médicaments que les préposés dans le réseau de la santé ne donnent même pas. »

 

Les primes au travail notamment la nuit et le weekend sont aussi au coeur des discussions. Les employés assurent que si une grève est déclenchée, tous les soins de santé aux patients seront octroyés. Les employés pourraient ne pas faire certains travaux ménagers ou servir les repas aux résidents dans des assiettes en carton pour ne pas avoir à faire la vaisselle, par exemple.