Listes d'attente : un nouvel appareil d'IRM à l'hôpital de Chicoutimi

appareil IRM

L'hôpital de Chicoutimi aura un deuxième appareil d'imagerie par résonance magnétique d'ici deux ans pour mieux servir toute la région.

Les besoins sont grands pour ce type d'examen, indique la directrice des services professionnels du CIUSSS, la docteure Marlène Landry. Elle ajoute que les listes d'attente s'allongent même si les deux appareils de Chicoutimi et d'Alma font plus de 12 000 examens par année. Les heures sont prolongées et très souvent des examens sont faits la nuit.

 

« Actuellement, on a autour de 4300 examens en attente au Saguenay et 1800 à Alma. La médecine évolue et fait en sorte qu'on a besoin d'images plus précises, donc les demandes vont en augmentation. Les examens urgents sont faits dans des délais très respectables, mais bien sûr que les autres les délais sont plus importants, jusqu'à 1 an et demi d'attente. » - La directrice des services professionnels du CIUSSS, la docteure Marlène Landry

 

L'appel d'offres sera donc lancé pour trouver l'appareil avec la technologie la plus à jour, par la suite des travaux devront être faits à l'hôpital pour son installation. Au total, c'est un investissement de 5 millions $ de la part du CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean et du ministère de la Santé. La ministre responsable de la région Andrée Laforest raconte qu'elle n'a pas eu à défendre la demande très longtemps auprès de ses collègues à Québec. : 

 

« L'an dernier, j'étais dans la réserve faunique des Laurentides et mon fils était tout juste devant moi en voiture. Devant lui, la voiture a frappé un orignal. Le jeune homme de 28 ans allait passer une IRM à Québec parce que ça faisait 15 mois qu'il attendait ici. Le jeune va très bien rassurez-vous, mais quand à Québec on m'a demandé c'est quoi l'importance d'ajouter un appareil dans la région, j'ai donné cet exemple-là en leur expliquant que les gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean doivent se déplacer à Québec pour un examen. »

 

Bloc opératoire

Pofitant de son passage au centre hospitalier régional, Andrée Laforest a été questionnée sur l'agrandissement du bloc opératoire de l'hôpital de Chicoutimi, projet annoncé en janvier 2018 par l'ancien ministre de la Santé Gaétan Barrette. La ministre assure que le projet suit son cours et qu'il est même en avance sur l'échéancier initial :

 

« Il reste des études techniques à recevoir et à déterminer des montants et je pense que dans les prochains mois vous serez invités à une autre annonce. »