Menace de grève générale illimitée au Manoir Champlain

manoir champlain-2

Rien n'a avancé durant la semaine de grève qui s'est terminé samedi au Manoir Champlain de Chicoutimi. Les 110 syndiqués n'ont pas obtenu ce qu'ils réclament et évaluent donc la possibilité d'un débrayage illimité.

Du 14 au 21 juillet, préposés aux bénéficiaires et infirmières auxiliaires n'offraient que les services essentiels en guise de moyen de pression sur l'employeur.

Rappelons que la principale demande des syndiqués du Manoir Champlain est que le salaire de base soit de 15$ l'heure.