Meurtre à Alma : l'accusé de 22 ans avait déjà fait face à la justice

Jean-Léon Pinette-Hervieux

L'homme qui a poignardé un père de famille mardi après-midi à Alma est accusé de meurtre au premier degré. Jean-Léon Pinette-Hervieux est âgé de 22 ans. Deux accusations de tentative de meurtre s'ajoutent à son dossier puisqu'il a commis des voies de fait armé d'un couteau sur deux autres présumées victimes.

S'il est trouvé coupable de l'accusation de meurtre au premier degré, il est passible d'une peine d'emprisonnement à vie sans possibilité de libération avant 25 ans. Ce n'est pas la première fois que l'accusé fait face à la justice, d'ailleurs il sortait tout juste de détention. Ses antécédents judiciaires font plus de 70 pages, sans compter ses délits lorsqu'il était adolescent.

Jean-Léon Pinette-Hervieux a été arrêté rapidement après avoir poignardé un homme qui effectuait des rénovations à la résidence d'un ami sur la rue Champagnat. Quelques minutes avant l'agression, il avait tenté d'attaquer un autre individu sur la rue, indique le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu.

 

« Les policiers étaient déjà dans le secteur, ils ont pu arrêter l'individu alors qu'il était toujours armé. On sait que dans ce coin-là, il y a l'école Saint-Joseph et le cégep à proximité, donc les policiers sont intervenus très rapidement ».

 

L'enquête sur remise en liberté de Pinette-Hervieux devrait avoir lieu le 25 septembre. La défense pourrait demander une évaluation psychiatrique pour son aptitude à comparaître et sa responsabilité criminelle.

Rappelons que l'homme chez qui l'agression s'est produite a publié un message sur Facebook après l'événement, mentionnant que l'agresseur s'en est pris à eux sans aucune raison avec deux armes blanches.

Pour en savoir davantage sur cet événement : Meurtre à Alma : un geste gratuit selon un témoin