Nancy Landry accusé d'avoir incendié l'épicerie de Saint-Thomas-Didyme

Une résidente de Saint-Thomas-Didyme a été accusée ce matin au palais de justice de Roberval d'avoir fraudé deux organismes et d'avoir incendié la seule épicerie de la municipalité.

Nancy Landry était la propriétaire de l'épicerie avec son conjoint et elle travaillait pour les deux organismes fraudés : le Comité forêt et environnement ainsi que le Centre de villégiature du Lac-à-Jim. Elle a été arrêtée en mars dernier et son dossier se trouvait pour la première fois au tribunal cet avant-midi. La dame de 46 ans n'était pas présente, seul son avocat y était pour remettre la cause au 5 septembre.

La femme de 46 ans est accusée d'avoir volé plus de 5000 $ à chacun des organismes entre 2015 et 2018 ainsi que d'avoir produit de faux documents et d'avoir incendié un bâtiment. Elle fait face à cinq chefs d'accusation au total.

L'incendie de la seule épicerie du village avait ébranlé la communauté de 700 âmes en août dernier. Heureusement, personne n'avait été blessé. Des appartements se trouvaient aussi dans le bâtiment.