Saguenéen emprisonné à Oman : le temps presse pour André Gauthier

Le temps presse pour André Gauthier, ce Saguenéen emprisonné à Oman depuis trois mois et qui vit dans la peur d'être extradé aux Émirats arabes unis pour être accusé d'une fraude de plusieurs millions de dollars.

L'extradition de l'homme d'affaires qui était prévue vendredi a été devancée à mercredi, nous a confié son fils Alexis lorsque nous lui avons parlé lundi après-midi. Il a peur pour la sécurité de son père qui avait réussi à fuir les Émirats arabes unis et se rendre dans le pays voisin à Oman il y a trois mois. L'homme originaire de La Baie a toutefois été arrêté à nouveau et emprisonné, raconte son fils.

Ce dernier continue de clamer que c'est son père qui a alerté les autorités des Émirats arabes unis en 2015 quand il a remarqué des irrégularités financières dans l'entreprise Gold AE, un partenaire d'affaires. Selon lui, son père est présentement le bouc émissaire pour une histoire de fraude de plus de 30 millions de dollars.

 

« Les preuves sont là. On ne présume pas qu'il est innocent parce qu'il est innocent. On sait même qui est coupable. J'ai les rapports d'experts mandatés par la Cour de Dubaï qui stipule que mon père n'était même pas là quand la fraude est arrivée. En fait il est coupable d'avoir trouvé la fraude. Ce n'est pas très compliqué si on se dit que le mec est innocent, il ne suffit que d'un coup de fil pour régler la chose. Il y a des gens [ au ministère des Affaires étrangères], qui ont des intérêts à gagner ! » - Alexis Gauthier, fils d'André Gauthier.

 

Alexis Gauthier parle habituellement à son père tous les samedis depuis qu'il est emprisonné, toutefois, le weekend dernier il n'a pas reçu son coup de fil, ce qui l'inquiète évidemment beaucoup.