Trafic de cocaïne : plus de 1000 doses vendues au Flirt chaque semaine

Importante frappe policière en matière de cocaïne mardi matin au Saguenay. Dès 5 heures du matin, dix-sept enquêteurs sont débarqués à quatre endroits, dont le bar Le Flirt de la rue Jacques-Cartier à Chicoutimi ainsi que dans un appartement de la même rue, une maison de la rue Roussel à Chicoutimi-Nord et une roulotte du camping Migneault à Saint-David-de-Falardeau.

Trois hommes et deux femmes ont été arrêtés, et ce n'est pas terminé selon le porte-parole de la police de Saguenay, Bruno Cormie. : 

«Il pourrait y avoir au cours de la journée et au cours des journées qui vont suivre d'autres arrestations qui pourraient être liées à cet événement».

 

(Photo: perquisition sur la rue Roussel à Chicoutimi-Nord)

 

Le Flirt, une plaque tournante pour la vente de cocaïne

La section des projets spéciaux de la Police de Saguenay travaillait sur cette enquête depuis trois mois grâce à des informations reçues du public. Pendant ces semaines, les enquêteurs ont pu voir où la cocaïne arrivait et comment étaient préparés les sachets qui étaient ensuite vendus au bar Le Flirt. Ils ont ainsi noté les allées et venues des trafiquants indique Bruno Cormier. :

 

« Chaque mois, il s'écoulait un kilo de cocaïne au Flirt. C'est énorme. Cette drogue est vendue en quart de gramme, donc un kilo représente entre 1000 et 1500 doses vendues par semaine. »

 

 

Sur la table, la quantité de drogue qui était écoulée pendant une semaine, chaque paquet compte dix sachets d'un quart de gramme  : 

Courtoisie

 

Mardi matin, les policiers ont saisi 264 grammes de cocaïne, un Ford F-150, une voiture de marque Kia, cinq armes à feu, une arme de poing ainsi que 17 255 $ en argent comptant et le matériel nécessaire au trafic de stupéfiants.

 

Courtoisie 

 

 

Avec la collaboration de Carolyne Labrie. ** texte mis à jour mardi, 4 juin, 15h40 **