Burger King veut limiter le méthane rejeté par les flatulences des vaches

Vaches - Alaina McLearnon - Unsplash

Burger King veut limiter le méthane rejeté par les pets et rots des vaches qui fournissent la viande utilisée dans ses sandwiches « Whopper ».

Afin de protéger l’environnement et être moins polluante, l'entreprise ajoute 100 g de feuilles de citronnelle à leur alimentation à la fin de leur existence, ce qui les aiderait à mieux digérer.

Les premiers tests effectués ont démontré que les vaches qui en ont bénéficié ont, sur les trois à quatre derniers mois de leur vie, rejeté 33 % moins de méthane que celles qui avaient conservé leur régime alimentaire habituel.

 

Les pets et les rots des vaches ne font pas rire. ils libèrent du méthane, contribuant au changement climatique. C'est pourquoi nous travaillons à changer le régime alimentaire de nos vaches en ajoutant de la citronnelle pour réduire leurs émissions d’environ 33%, indique la chaîne sur Twitter,

Si vous avez envie de gouter à cette nouvelle viande, il faut toutefois se rendre dans un des restaurants Burger King de Miami, New York, Austin, Portland ou Los Angeles.