Démantèlement d'un réseau de trafic de cocaïne dans le Grand Montréal

police.longueuil

13 individus soupçonnés de trafic de cocaïne ont été arrêtés dans le cadre de l'opération Mélomane. Les policiers ont frappé dans cinq villes de la province jeudi matin et saisi une importante quantité de drogues, ainsi retirées des rues.

 

L'opération a permis de démanteler complètement un réseau spécialisé dans la vente de cocaïne. Des perquisitions ont été faites dans 13 résidences à Beloeil, Boucherville, Brossard, Longueuil et Montréal.

Plus de 150 policiers du Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL), de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), du Service de police de Laval, du Service de police de Châteauguay et de la Sûreté du Québec ont pris part à cette vaste opération antidrogue dans le Grand Montréal.

Au total, 12 hommes de 37 à 68 ans et une femme de 32 ans ont été arrêtés. Les 13 suspects ont été interrogés et comparaîtront ultérieurement pour être accusés de complot, de trafic de stupéfiants et de possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic.

L'enquête a débuté il y a un an, à l'automne 2019, à la suite d'informations reçues du public.

« Les observations et les démarches d’enquête ont permis de confirmer l’implication de plusieurs sujets au niveau du trafic des stupéfiants et ont également permis d’établir que l’organisation avait pour rôle de fournir en cocaïne des revendeurs sur notre territoire. » - extrait du message du SPAL

Les policiers ont saisi pour 378 000 $ de drogues diverses et de matériel servant au trafic de stupéfiants. On parle entre autres de 1,3 kilo de cocaïne d'une valeur de revente de 90 000 $, de crack, de haschisch, de cannabis, de différentes drogues de synthèse, en plus de matériel servant à la production, de l’argent en coupures canadiennes et américaines. Sept véhicules ont également été saisis comme biens infractionnels.

En juin dernier, lors d'une première frappe des enquêteurs de la Lutte au Crime Organisé du SPAL, près de 40 000 $ ainsi que des drogues et du matériel de revente avaient été saisis dans des quatre résidences et trois véhicules. On parle d'une presse à once de cocaïne, d'un emballage d'un kilo de cocaïne, du crack et des métamphétamines.

Toute personne détenant de l’information sur des activités criminelles commises sur le territoire du SPAL peut contacter la ligne Info-Azimut de façon anonyme au 450-646-8500.