3 septembre 2020 - IPA, Boire Prague et mourir et le classique "Negroni"

2020-09-03

IPA – 6 % - Brasseurs du Monde - Saint-Hyacinthe (QC)
Cette IPA possède un profil à la fois amer et fortement aromatique où les houblons américains dominent par leurs saveurs rafraîchissantes de fruits tropicaux avec une fine touche épicée sur un corps moyennement sec de malts canadiens. Superbe avec des grillades ou des mets bien relevés

Boire Prague et mourir – 6 % - Brasserie Dieu du ciel – Saint-Jérôme (QC)
Cette pilsner bohémienne est tout simplement parfaite. Brassée avec les ingrédients traditionnels propres au style, elle offre des notes craquantes de céréales et le doux parfum du houblon saaz. D'une grande buvabilité, elle sera idéale soit à l'apéro, soit avec un poulet grillé ou ,tout simplement pour boire une bière superbe.


Le cocktail de la semaine  : Le classique « Negroni »

Ingrédients :
30 ml (1 once) de gin
30 ml (1 once) de L'Amermelade ou du Campari)
30 ml (1 once) de vermouth rouge (genre Martini et Rossi)
Un large zeste d'orange
Une rondelle d'orange
Glaçons
Verre  : Old-fashioned ou Lowball

Méthode :
Torsader le zeste d'orange au dessus du verre pour en faire sortir les huiles aromatiques.
Frotter le bord du verre avec la partie extérieure (orange) du zeste. Cela déposera une fine couche de flaveurs de pelure d'orange.
Remplir le verre au ¾ de glaçons.
Ajouter tous les alcools.
Remuer avec une cuillère à mélange pour bien incorporer les saveurs.
Granir avec la rondelle d'orange.

Dégustez !

Notes : Le Negroni a été développé à Florence par le comte Camillo Negroni à partir du cocktail « américano » auquel il fit remplacer l'eau gazeuse de celui-ci par du gin. Le barman nomma le cocktail en l'honneur du nom de son inventeur.

Santé !