GARDERIE: Des locaux temporaires pour des besoins urgents

Garderie

Il y a un peu de lumière au bout du tunnel pour les parents qui n'en peuvent plus d'attendre une place en garderie. Québec permet l'ouverture de centres temporaires pour s'attaquer à la crise alors que plus de 51 000 enfants attendent toujours une place.

Les CPE qui ont reçu leur permis, mais qui sont toujours en attente d'infrastructures auront donc un pied-à-terre plus rapidement que prévu. L'annonce pourrait permettre de créer 20 000 places à court terme selon Radio-Canada. Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a confirmé la nouvelle à 9h ce matin. L'idée a été lancée par l’Association québécoise des Centres de la petite enfance il y a un mois.

« Je lance donc un message clair à tous les gestionnaires de CPE ayant un projet en développement qui connaîtrait présentement des retards ou qui serait aux premières étapes de sa réalisation; il est possible d'offrir des places temporaires en travaillant avec votre milieu pour que les familles de votre région puissent en bénéficier plus rapidement. Nous avons le devoir de le faire, pour le bien de nos tout-petits et de leurs parents. » - Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Plusieurs municipalités ont déjà levé la main pour prêter des locaux aux CPE qui peuvent recevoir d'autres enfants. Les locaux temporaires devront répondre à certaines normes sanitaires en plus de posséder un système de sécurité pour contrôler les accès. Les travaux de modification ne devront pas dépasser 50 000$.

 

ET LE MANQUE DE MAIN-D'OEUVRE?

Des centaines de parents et d'éducatrices en garderie ont manifesté partout au Québec, hier, pour réclamer plus de places, mais aussi pour reconnaître le travail du personnel auprès des enfants.

Les éducatrices veulent de meilleurs salaires alors que plusieurs collègues ont abandonné la profession pendant la pandémie. Elles ont l'appui de plusieurs parents comme en témoigne la page Facebook « Valorisons ma profession » qui compte plus de 2 600 abonnés.

Les éducatrices en garderie gagnent entre 19$ et 25$ l'heure en CPE. Elles n'ont reçu aucune prime pour les tâches supplémentaires en lien avec la pandémie comme la désinfection des locaux.

De nombreuses garderies en milieu familial ont aussi été affectées par la crise. Près de 900 sites ont fermé leurs portes entre le 1er avril 2020 et la fin février, cette année au Québec, d'après les chiffres du ministère de la Famille.