Intervention policière musclée à Montréal, François Legault n'a pas aimé ce qu'il a vu

L'arrestation musclée d'un jeune Noir par des policiers du SPVM le 10 juin dernier à Montréal laisse plusieurs politiciens perplexes, incluant le PM François Legault.

L'arrestation musclée d'un jeune Noir par des policiers du SPVM le 10 juin dernier à Montréal laisse plusieurs politiciens perplexes, incluant le PM François Legault. 

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on peut voir un des patrouilleurs maîtriser le suspect en lui mettant un genou sur le coup, ce qui rappelle l'arrestation mortelle de Georges Floyd aux États-Unis. 

Les agents du poste de quartier 31 répondaient à un appel pour une bagarre impliquant une quinzaine d'individus à l'école secondaire Georges-Vanier, dans le quartier Villeray. Selon des témoins, le suspect ne présentait aucune menace. 

De passage à Laval pour une annonce officielle cet avant-midi, François Legault a été invité à commenter cette intervention. 

«Comme beaucoup de Québécois j'ai vu la photo. Je n'ai pas aimé voir cette photo-là. J'ai demandé qu'on regarde avec le SPVM comment on fait pour s'assurer qu'on ne voit plus ça.» - François Legault, premier ministre du Québec 

La mairesse Valérie Plante affirme avoir été choquée par ces images, rappelant que le conseil municipal a voté une motion pour mettre fin aux techniques d'étranglement. Elle souhaite que la lumière soit faite sur cet événement pour qu'ensuite des gestes soient posés.

«Il y a une enquête en cours et après ça il va falloir poser les gestes nécessaires pour mettre de côté des techniques qui n'ont peut-être pas leur place aujourd'hui.» - Valérie Plante, mairesse de Montréal

Le député libéral de Viau, Frantz Benjamin, réclamait pour sa part une enquête au sein du SPVM.