La députée Catherine Fournier réfléchit à la mairie de Longueuil

Catherine Fournier

La députée indépendante de Marie-Victorin, Catherine Fournier, réfléchit à la possibilité de faire le saut en politique municipale à Longueuil à la mairie. Il n'y a pas de date arrêtée  à savoir quand elle fera part de sa décision mais le processus est bien enclenché.

Il semble que la décision de Sylvie Parent de ne pas briguer les suffrages à la prochaine élection de novembre ait accéléré le processus.   

Mme Parent souhaite voir se concrétiser 4 projets avant de quitter, soit un mode de transport structurant, la maison des aînés, le complexe culturel de Longueuil et le complexe aquatique, après avoit été en politique à Longueuil depuis 12 ans.

Depuis l'automne dernier que des gens sollicitent la députée sur le sujet, avant même le départ annoncée de Sylvie Parent.

Catherine Fournier avait été réélue sous la bannière péquiste dans Marie-Victorin, mais avec une faible marge en octobre 2018 et elle avait ensuite quitté la Parti Québécois, «estimant qu'il n'est pas le meilleur véhicule pour faire l'indépendance». 

Contacté par notre service de nouvelles, son attaché Louis-Philippe Prévost  nous confirme que  «la réflexion est embryonnaire et qu'elle prendra le temps qu'il faudra». Il salue aussi l'engagement de Mme Parent, qui a été victime de menaces et de propos injurieux pour différentes raisons pendant son mandat.

Selon son attaché, Mme Fournier a aussi été contactée par plusieurs personnes «de différents milieux dans les dernières heures, qu'elle est flattée de ces appuis et que ca alimente un peu plus sa réflexion».

M. Prévost veut toutefois être clair, peu importe l'issue de la réflexion: bien représenter les citoyens de Marie-Victorin est sa première priorité à l'Assemblée nationale.