1,3M$ à Saint-Hyacinthe pour une rôtisserie Benny&Co.

Carolanne Lamontagne Photographe: Un nouveau restaurant Benny et Compagnie voit le jour à Saint-Hyacinthe

Investissement de 1,3 millions de dollars à Saint-Hyacinthe alors qu'une nouveau restaurant de Benny&Co ouvre ses portes, un 64e établissement de la chaîne québécoise. Un investissement qui arrive à point en sol maskoutain alors que la pandémie frappe durement les restaurateurs de la région et d'ailleurs au Québec.

L'arrivée de ce nouvel établissement survient au moment même où l'entreprise québécoise célèbre ses 60 ans en 2020.

Le restaurant permet la création de près de 35 emplois au sein de l'établissement du 2955 rue Picard.

Les commandes au comptoir pour emporter ainsi qu'au service au volant débutent aujourd'hui.

 Le service de livraison sera quant à lui offert à partir du 30 novembre 2020.

Évidemment, les salles à manger demeurent fermées jusqu'à ce que la Direction de la santé publique donne l'autorisation de les ouvrir.

M. Yves Benny, vice-président développement des marchés et copropriétaire de Benny&Co est fier de cette percée en sol maskoutain mais constate que les temps sont difficiles pour les restaurateurs avec la pandémie. Il confirme aussi que des employés de la Rôtisserie Ti-Père BBQ, récemment fermée après 56 ans dans le paysage, ont été réembauchés.

«Nous recevions beaucoup de commentaires au siège social à l'effet que les gens attendaient une nouvelle rôtisserie Benny et Co à Saint-Hyacinthe.  Il y a une rôtisserie, un monument qui a fermé récemment, nous avons pu réembaucher de ces travailleurs et anticipons de belles retombées dans le marché de Saint-Hyacinthe.  C'est une affaire de famille: mes neveux Jean-Sébastien et Samuel attendent de pied ferme les clients et sont prêts. Nous pensons qu'il y de l'espace pour le concept que l'on présente de «casual food» à la fois familial et qui permet une attente avec une pastille. »

Yves Benny, vice-président développement des marchés et copropriétaire de Benny&Co

 L'entreprise s'adapte à la pandémie

Et la pandémie a obligé l'entreprise à adapter ses pratiques d'affaires pour répondre le mieux possible à la demande.

«Quand la crise a frappé, nous avions de bons systèmes pour les commandes et pour la livraison. Nous avions 4 projets d'ouverture dont celui de Saint-Hyacinthe, nous avons pris une pause de quelques semaines pour réfléchir et sommes revenus à la vitesse grand V puisque la demande est croissante.  Il a fallu recruter, former des nouveaux employés et lettre des voitures mais nous avons pu nous adapter aux différents défis.»

Yves Benny, vice-président développement des marchés et copropriétaire de Benny&Co

Plusieurs acteurs politiques ont salué cette nouvelle économique dont le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil et les députés Chantal Soucy et Simon-Pierre Savard-Tremblay.

Les deux nouveaux franchisés, Samuel et Jean-Sébastien connaissent d'ailleurs très bien le marché Montérégie, notamment à Saint-Jean-sur-Richelieu.

«Dès leur plus jeune âge, Samuel et Jean-Sébastien Benny ont été impliqués dans la gestion des rôtisseries familiales de Saint-Jean-sur-Richelieu. Depuis qu'ils ont pris la relève de leur père en 2013, ils ont ouvert des rôtisseries à Chambly, à Ange-Gardien et à Saint-Basile-le-Grand. Ils contribuent, jour après jour, au succès de Benny&Co.", 

Jean Benny, président-directeur général de Benny&Co. 

Carolanne Lamontagne Photographe-Jean-Sébastien et Samuel Benny, les cofranchisés du restaurant maskoutain

Carolanne Lamontagne Photographe-Jean-Sébastien et Samuel Benny, les cofranchisés du restaurant maskoutain

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !