26 cases de stationnement réservées au covoiturage à Chambly

La Ville de Chambly adhère au programme Embarque! Montérégie en réservant 26 cases de stationnement pour le covoiturage.

La Ville de Chambly bonifie son offre de mobilité durable en offrant de nouvelles cases de stationnement réservées exclusivement au covoiturage. Elle devient ainsi la première à adhérer au programme Embarque! Montérégie, lancé par le Conseil régional de l'environnement de la Montérégie.

 

Afin de faciliter la mobilité durable et la vie de ceux désirant covoiturer, la Ville de Chambly met à la disposition des covoitureurs 26 cases de stationnement qui leur sont exclusivement réservées à quatre endroits stratégiques du territoire, près des grandes artères.

Ces cases sont clairement identifiées par de la signalisation. Il n'y a aucun frais d'utilisation et aucune limite de temps. Seuls les règlements municipaux de stationnements en vigueur s'appliquent, comme par exemple les interdictions de stationnement de nuit lors d'opérations de déneigement.

Pour la mairesse de Chambly, Alexandra Labbé, c'est une mesure de plus parmi plusieurs initiatives vertes de la ville dans les derniers mois. Le conseil municipal sera sans papier à compter de ce soir et la réduction de l'impression des copies du bulletin municipal, maintenant accessible sur le web, a permis d'économiser 2,4 millions de pages.

« On a mis sur pied une table consultative en environnement. On a l'intention d'écouter leurs recommandations. On a déjà commencé la démarche, conseil sans papier, bornes électriques, l'autopartage, donc c'est vraiment en continu, tout ça aussi dans un souci d'économie. »

- Alexandra Labbé

Il y a 4 cases dans le stationnement sur le boulevard Brassard, face à la rue Saint-Pierre, 8 cases dans le stationnement du parc des Patriotes, 4 cases dans le stationnement de la caserne d'incendie Serge-Caron et 10 cases, pensées pour les utilisateurs du parc industriel, dans le stationnement du Centre sportif Robert-Lebel.

Les bénéfices de ces cases réservées sont nombreux, indique l'agente de mobilité durable au CRE de la Montérégie, Judith Lavoie.

« C'est vraiment d'officialiser, de pouvoir laisser sa voiture, d'embarquer avec quelqu'un d'autre. La personne qui va nous chercher n'a pas du temps supplémentaire à venir nous chercher à la porte, c'est un lieu qui est sécuritaire pour embarquer avec un étranger, qui est éclairé, qui est public, puis qu'on n'a pas de soucis à se stationner et à peut-être être remorqué. »

- Judith Lavoie

Embarque! Montérégie, toute l'info en un seul endroit

Vous cherchez à délaisser l'auto solo, mais ne savez pas quelle alternative de mobilité durable serait la meilleure pour vous? C'est là qu'entre en jeu la nouvelle plateforme Embarque! Montérégie. Le Conseil régional de l'environnement de la Montérégie a développé une carte interactive qui rassemble sur le web, en un seul et même endroit, toutes les options possibles.

On parle de transport en commun, d'autopartage, de pistes cyclables, de stationnements incitatifs, de bornes électriques et aussi de covoiturage. Toutes les alternatives à l'auto solo ont été considérées pour limiter la production de gaz à effets de serre et toute l'information nécessaire est disponible sur la plateforme. Le CRE estime que certaines alternatives sont sous utilisées car elles sont peu connues,

« On peut faire une recherche d'un point de départ à un point d'arrivée et on va trouver plusieurs options, un peu comme un Google Maps. On va avoir les autobus, le vélo, et ça fait aussi une recherche sur quatre plateformes de covoiturage qui existent déjà, donc on ne s'occupe pas du jumelage. On a aussi en plus la recherche par ville. Il faut mettre les infrastructures et toutes les pièces en place pour que les gens puissent changer leurs habitudes plus facilement. »

- Judith Lavoie, agente de mobilité durable au CRE de la Montérégie

Embarque! Montérégie facilite aussi la recherche de partenaires de covoiturage, pour l'ensemble de la région. Un citoyen de Chambly peut donc laisser sa voiture dans une nouvelle case réservée et se rendre n'importe où en covoiturage, par exemple à Brossard ou à Saint-Hyacinthe.

Des ententes ont aussi été signées avec Beloeil, Saint-Antoine-sur-Richelieu et Saint-Charles-sur-Richelieu, qui auront aussi sous peu leurs cases réservées. Saint-Mathias-sur-Richelieu a aussi adopté une résolution dans l'espoir d'emboîter le pas.

Embarque! Montérégie a été financé par le Fonds vert dans le cadre de la démarche Par notre PROPRE énergie.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres