3 CHSLD de la Montérégie en rouge nécessitent une surveillance accrue

CHSLD

Le CISSS de la Montérégie-Centre continue son travail pour circonscrire les éclosions aux CHSLD Marcelle Ferron de Brossard et au CHSLD Sainte-Croix de Marieville. Les deux CHSLD sont toujours en rouge, en situation critique.

 

La dernière liste officielle fait état d'encore trois milieux de vie où l'attention est concentrée en Montérégie. À ces établissements en Montérégie-Centre, il faut ajouter le CHSLD de la MRC d'Acton en Montérégie-Est qui compte plus de 25% des usagers atteints du coronavirus. 

Il faut comprendre que la période d'incubation d'un virus peut prendre jusqu'à 14 jours et que cela peut prendre un certain temps avant de circonscrire entièrement une seule éclosion.

Au CHSLD Sainte-Croix, des experts en prévention des infections sont sur place depuis deux semaines et il y a des gestionnaires qui surveillent de près la situation. L'équipe médicale a été renforcée et des médecins et infirmières ont été délestés de leurs tâches pour assurer un suivi régulier.

Selon les dernières données, 31 personnes sont toujours atteintes de la COVID-19, soit 39% des lits et il y a 32 décès depuis le début de la deuxième vague. C'est depuis la fin septembre que le CHSLD compose avec un nombre de cas important, cas qui s'accumulent.   

Le 29 octobre, on apprenait que la gestionnaire locale par intérim était relevée de ses fonctions. À ce moment, il y avait 37 cas actifs et le CISSS Montérégie-Centre évoquait un bris d'équipement de laboratoire pour l'analyse des tests qui aurait retardé la divulgation de plusieurs résultats.

Le CISSS Montérégie-Centre réitère que des mesures «maximales de prévention et contrôle des infections sont déployées» tant et aussi longtemps que le CHSLD aura besoin d'aide.

CHSLD Marcelle-Ferron au rouge: des mesures importantes déployées

Le CHSLD Marcelle Ferron de Brossard, un CHSLD privé conventionné, est toujours en rouge (en situation critique) selon le site du gouvernement avec 79 personnes atteintes, soit 38% des résidents et il y a 24 décès jusqu'ici.

Depuis la semaine dernière, le CISSS a déployé une équipe composée d'une gestionnaire et de conseillères en soins infirmiers et en prévention et contrôle des infections (4 personnes) pour veiller au grain.Des équipes de dépistage sont aussi présentes sur les lieux deux fois par semaine pour du dépistage préventif des employés.

La porte-parole, Martine Lesage, ajoute que des ressources en construction ont aussi été dépêchées pour faire des adaptations des salles à manger de chaque étage et des vestiaires de zones rouges.

Haie d'honneur à Acton Vale

Une vingtaine de citoyens et de services d'urgence ont fait une haie d'honneur et un concert de klaxon hier après-midi devant le CHSLD MRC-d'Acton, aussi lourdement frappé par la COVID-19. C'était en signe de soutien aux employés et résidents de l'établissement.

Une dizaine de travailleurs de la Croix-Rouge ont été déployés en support mercredi, alors que 24 résidents sont toujours infectés et placés en zone chaude. Neuf en sont décédés.

Dix-sept employés ont également contracté le virus et été retirés du milieu.

On se rappellera que cette semaine, la directrice de santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslie,r a fait le point quant à l'augmentation importante des cas dans la MRC des Maskoutains

 

En terminant, voici tout ce que vous devez savoir sur la situation de la COVID-19 en ce 12 novembre.

- Avec la collaboration d'Audrey Folliot, journaliste Bell Média Montérégie.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !