3 trous d'un coup en 37 jours pour une golfeuse de Saint-Jean-sur-Richelieu

Ginette Choquette-Boulais a réalisé 3 trous d'un coup en 37 jours!

Réussir un trou d'un coup au golf est déjà rare, alors trois en 37 jours, c'est tout un exploit. C'est ce qu'a réussi à réaliser une dame de 68 ans de Saint-Jean-sur-Richelieu, et elle peut encore améliorer sa fiche alors que la saison est jeune!

 

Ginette Choquette-Boulais joue au Club de golf Saint-Jean et a fait son premier trou d'un coup au deuxième jour d'ouverture du club, le 21 mai dernier. Elle a répété l'exploit sur le parcours les 17 et le 27 juin et n'y croit toujours pas. Elle s'en fait d'ailleurs beaucoup parler et se fait féliciter souvent ces jours-ci.

La femme de 68 ans est surtout fière de son troisième "eagle" de la saison. Aux deux premiers, la balle est tombée sur le vert et a roulé jusqu'au trou, mais au troisième exploit, au 5e trou du parcours, c'était autre chose. Le drapeau était rouge, la balle est tombée à deux ou trois pieds du trou, a mordu, a sauté dans les airs à la hauteur du drapeau et est tombée directement dans le trou!

« Ce que je viens d'accomplir là, je n'aurais jamais pensé qu'une femme de mon âge ferait ça. Je suis tellement surprise de tout ce qui se passe. [...] Quand j'ai fait mes trous d'un coup, il ne se passait rien d'exceptionnel cette journée-là. Vous savez au golf, dans une ronde, on a des mauvais coups, on a des coups moyens et on a quelques très bons coups. Mes trois trous d'un coup, c'était une de mes meilleures swing de la journée! »

- Ginette Choquette-Boulais

La golfeuse raconte qu'après ce 3e trou d'un coup, des joueurs réunis au bar lui lançaient de l'argent pour qu'elle s'achète des billets de loterie! Elle avoue s'être rendue au dépanneur dès la fin de sa ronde.

Comme si ce n'était pas déjà assez impressionnant, Ginette Choquette-Boulais a un quatrième trou d'un coup à sa fiche, son tout premier à vie, réalisé en 2015 en Floride.

Un parcours inspirant

La golfeuse de classe A vit avec deux hernies lombaires à la suite d'un accident, à 53 ans. Les médecins lui avaient dit qu'elle ne pourrait pas rejouer, mais avec beaucoup de détermination et des traitements de physiothérapie, elle a fait un retour sur les verts.

Son parcours est plutôt atypique alors qu'elle a commencé à pratiquer le golf à 24 ans et a joué 20 parties par an pendant 4 ans, puis a arrêté pendant 11 ans le temps d'élever ses enfants avant de faire un retour au jeu à 39 ans.

C'est son mari qui lui a enseigné le sport lors de leur rencontre, pour qu'elle ne reste pas seule lors de ses parties de golf. L'élève a surpassé le maître alors qu'il n'a aucun birdie à sa fiche en 53 ans de pratique!

Autre fait intéressant à noter, déjà 5 trous d'un coup ont été réalisés au Club de golf Saint-Jean cette saison, tous par des femmes!

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !