35% des Montérégiens ont envisagé changer d'emploi en pandémie

Cafétéria et Employé I Stock - kadmy

35 % des Québécois ont envisagé très sérieusement de changer d’emploi en raison de la pandémie...et ce chiffre est très similaire en Montérégie  selon l'Alliance des centres-conseils en emplois.  

Le quart de la population (22 %) dit avoir été forcé par la pandémie à prendre des décisions «dommageables» pour sa carrière, acceptant des baisses salariales ou en se réorientant  vers des domaines plus précaires.  

51 % pour les jeunes de 18-24 ans du Québec ont même envisagé sérieusement changer de domaine en raison de l'incertitude et ont dû prendre des décisions qui ont pu être dommageables pour leur carrière, selon un sondage Callosum auprès de 1000 répondants en mai 2021.  

Selon l'Alliance, ces choix parfois précipités ont des impacts sur le développement personnel mais aussi, sur le plan familial et social. 

Le tiers des répondants au sondage a indiqué qu’il aimerait recevoir du soutien pour réfléchir à son parcours professionnel, notamment faire un bilan des compétences. 

L'alliance, qui regroupe des organismes comme Connexion Emploi de Saint-Jean, Espace Carrière de Saint-Hyacinthe et Tandem Emploi de Beloeil lance d'ailleurs la plateforme TrouvetonX , une plateforme gratuite pour aller chercher des outils précieux. 

Elle permet de prendre rendez-vous avec un professionnel et donne des conseils pratiques sur la recherche d'emplois. 

Valérie Roy, est directrice générale d’AXTRA.  

«Parfois, les gens regrettent leur choix, ils sont tristes et ça a des impacts divers sur la famille, on ne se retrouve pas sur notre X. Pandémie ou pas, les gens sont plus volatiles sur le marché mais la pandémie amène beaucoup de gens à se requestionner. Les parcours professionnels ne sont plus linéaires comme au temps de nos grands-parents.  En n’ayant pas toutes les options devant soi,  il est important de parler à un conseiller aux entreprises, un conseiller en emploi pour se doter de bons outils, peu importe notre parcours scolaire.  La plateforme «TrouvetonX», c'est  autant pour les jeunes, les gens plus âgés, les femmes et les travailleurs étrangers.» 

Valérie Roy, est directrice générale d’AXTRA

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !