75% des citoyens veulent que le golf de Beloeil soit préservé tel quel

Golf

À Beloeil, trois résidents sur quatre aimeraient que le terrain de golf soit préservé comme espace vert tel qu'il est actuellement. C'est ce qui ressort d'un sondage Léger commandé par le groupe citoyen Sauvons le golf de Beloeil et qui a été présenté aux élus hier au conseil municipal.

 

Rappelons que l'avenir de l'endroit est incertain, alors que le Club de golf songe à vendre une partie de son champ de pratique à un promoteur pour survivre.

Si le golf doit fermer, le sondage démontre aussi que 90 % de la population souhaite que la Ville achète le terrain pour en faire un parc nature et maintienne le zonage récréatif en vigueur.

Le porte-parole de Sauvons le golf de Beloeil, Michel Béland, estime que ces résultats parlent.

« On s'interroge sur la suite des choses. Il y a une volonté populaire très claire et très nette avec les résultats du sondage. Maintenant, nous espérons qu'il y ait une volonté politique.  Si on parle d'acheter un terrain de golf, ça doit être un projet collectif. La Ville de Beloeil doit bouger dans ce dossier-là! »

- Michel Béland, porte-parole de Sauvons le golf de Beloeil

Léger a mené le sondage sur le web du 12 au 20 février dernier auprès de 500 résidents de Beloeil, âgés de 18 ans ou plus.

Léger Marketing dépose une étude qui démontre une volonté citoyenne ferme de maintenir le Club de golf tel qu'il est

Léger Marketing dépose une étude qui démontre une volonté citoyenne ferme de maintenir le Club de golf tel qu'il est.

La Ville maintient le cap

De son côté, la Ville compte toujours tenir des consultations publiques sur l'avenir du golf et a mandaté la firme Morin Relations Publiques pour l'assister. Elle poursuit aussi sa collecte de données sur les différents scénarios advenant la fermeture du terrain.

La mairesse prendra le sondage en compte, mais explique qu'il faut plus d'informations avant de prendre une décision finale

« Nous voudrions peut-être négocier un coût d'acquisition. Il faut avoir des données sur ce qui a été vendu dans les dernières années au niveau des golfs. Au niveau du ministère de l'Environnement, il y a un ruisseau qui traverse cet espace-là, nous ne pouvons faire des travaux sans faire des demandes à la MRC.  Il faut chiffrer les investissements et on peut le placer sur un échéancier de plus d'un an, pour diminuer l'impact  sur le compte de taxes. »

- Diane Lavoie, mairesse de Beloeil

Une pétition en ligne circule toujours, et ce, jusqu'à la fin mars, demandant à ce qu'il n'y ait aucun développement résidentiel sur le site et que la ville enregistre une réserve foncière pour le protéger.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !