Agression sur une mineure: la prison pour un ex-pompier de Marieville

Alexandre Russell

L'ex-pompier de Marieville, Alexandre Russell, devra passer les deux prochaines années en prison pour avoir agressé une mineure, mais aussi pour contacts sexuels et leurre informatique. Il a été condamné pour des évènements qui se sont produits entre septembre 2004 et juin 2005.     

L'homme de 41 ans est aussi inscrit au Registre des délinquants sexuels pour les 20 prochaines années.  

Une deuxième victime avait porté plainte contre lui, mais les chefs n'ont pas été retenus par le tribunal. 

La Défense avait proposé la prison à domicile, mais le juge Benoit Gariépy a opté pour la détention dans un établissement provincial en raison de l'absence de remords et d'introspection face au crime de l'accusé. 

«La cour ne fait pas face à un cas où la clémence est de mise.»

Juge Benoit Gariépy

Le père de trois enfants aurait aussi réclamé des photos de sa victime nue. Une vingtaine d'années plus tard, la jeune femme vit encore avec des séquelles psychologiques.  

Le 16 mars, la Ville de Marieville avait mis officiellement un terme au lien d'emploi avec Russell après une enquête administrative et une suspension sans solde datant du 13 novembre 2020.    

L'ex-pompier avait été arrêté en août 2019 par la Sûreté du Québec. En mars 2021, il avait été reconnu coupable à Saint-Hyacinthe, mais n'avait pas reçu sa sentence.  

L'enquête a été coordonnée par la Sûreté du Québec et menée conjointement avec divers corps policiers de la province.

 

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !