Aucune augmentation de taxe foncière à Saint-Jean-sur-Richelieu en 2021

Conseil municipal St-Jean-sur-Richelieu.

Les Johannais ne subiront aucune hausse aux comptes de taxes foncières et spéciales ni d’augmentation du compte de taxes résidentiel moyen en 2021. Il y a aussi un gel de la taxe foncière pour les immeubles non résidentiels sur le territoire.

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a adopté à l'unanimité hier un budget équilibré de 179,9 M$ en augmentation de 1,4% par rapport à 2020.

Le conseiller municipal Justin Bessette avait d'ailleurs proposé il y a quelque temps un gel du compte de taxe pour donner un répit aux contribuables affectés par la pandémie, une proposition retenue par le comité des finances.

En comparaison, l'an dernier, les Johannais avait subi une hausse moyenne de 2% du compte de taxe résidentiel.

Il faut dire qu'il y a un molis, le gouvernement provincial dédiait  une enveloppe de 7,1 millions à la Ville pour lui permettre de composer avec les différents imprévus liés à la COVID-19.

La dette elle s'établit à 199,6 millions, cette année. 

L'administration a toutefois ajusté à la hausse de 27$ le tarif pour la collecte des matières organiques, notamment pour les nouveaux bacs bruns qui seront bientôt déployés. Cette dépense sera toutefois créditée au compte de taxe et absorbée par la Ville.

De plus, 2021 est une année électorale en plein coeur d'une pandémie.

«C'est un budget équilibré et responsable qui comporte une augmentation «0» tant au niveau de la taxe foncière que du compte de taxe résidentiel. Il y a toutefois une importante augmentation du coût des matières organiques avec les bacs bruns. Nous souhaitons la réalisation de projets pour dynamiser l'événementiel et il ne faut pas oublier que 2021 est une année électorale au municipal, qui nécessitera du personnel dans le contexte très particulier de la pandémie. Cela occasionnera des dépenses supplémentaires».

Alain Laplante, maire de Saint-Jean-sur-Richelieu

La Ville de Saint-Jean a aussi des défis et enjeux à considérer en 2021 dans le contexte de la pandémie, dont la planification d'une stratégie de développement durable

«Beaucoup d'entreprises à Saint-Jean sont à la recherche d'employés et c'est la même chose à la Ville de Saint-Jean où cela occasionne des défis. Il y a des hausses de coûts pour certains travaux d'infrastructures et nous devons gérer des imprévus évidemment avec la COVID-19.  Il y a aussi une démarche de réflexion qui se poursuit pour adopter une stratégie de développement durable qui est en cours: des sommes sont allouées à ce plan»

Alain Laplante, maire de Saint-Jean-sur-Richelieu

Des revenus et pertes à prévoir

Si la Ville peut disposer de plusieurs revenus en 2021,  il y a aussi un gel de la tarification liée à la gestion des eaux.

La Ville dispose aussi de réserves pour soutenir la relance économique (avec les partenaires du milieu) 

On apprend aussi que la baisse d’achalandage vers Montréal affecte grandement les revenus du transport en commun que la Ville doit prévoir le coup.

Pour compenser cette perte de revenus, la Ville agit à deux niveaux, notamment en ajustant les horaires en fonction des besoins réels des utilisateurs. 
 
Une demande de subventions dans le cadre du Programme d’aide d’urgence au transport collectif des personnes du gouvernement du Québec a aussi été faite en ce sens.

Sur le plan des revenus, la très grande majorité des recettes de la Ville (à savoir 82% en 2021) provient de la taxe foncière ainsi que des tarifs et taxes spéciales prévus pour la desserte de certains services. 

Les informations complètes relatives au budget 2021 sont disponibles au www.sjsr.ca/budget2021 et au www.sjsr.ca/taxes-2021.
 
 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !