Cannara Biotech a l'autorisation de vendre son cannabis aux SQDC

Cannara Biotech-L'entreprise Cannara Biotech peut vendre son cannabis transformé à Farnham à la SQDC

Cannara Biotech obtient son permis délivré par Santé Canada pour vendre son cannabis séché à la Société québécoise du cannabis et aux détaillants à l'échelle nationale: une percée importante pour l'entreprise dont la production est basée à Farnham en Montérégie.

L'entreprise emploie actuellement 120 employés mais cette annonce permet de croire à une expansion, selon le chef de la direction financière de l'entreprise Nicholas Sosiak.

L'ancienne usine de Beaulieu Canada sur le boulevard Magenta à Farnham avait été achetée en juillet 2018 et une partie est déjà exploitée en phase 1 sur la totalité de la superficie de 625 000 pieds carrés.

L'installation entièrement automatisée dispose d'un accès à 15 mégawatts d'électricité à des tarifs parmi les plus bas au Canada, ce qui lui offre un avantage concurrentiel.

Cannara Biotech prévoit d'abord lancer trois gammes de produits: des cultivars haut de gamme produisant du cannabis artisanal à teneur élevée en THC et riche en terpène, des cultivars uniques contenant moins de THC et plus de CBD et du cannabis à prix abordable offert en gros format de 28 grammes.

Ce nouvel accès aux SQDC et autres détaillants ouvrent des portes à des perspectives de croissance importantes.

Nicholas Sosiak est chef de direction financière pour Cannara Biotech et explique que cette importante percée survient alors que les ventes à la SQDC ont augmenté ces derniers mois.

«C'est un évémenent majeur pour nous, nous voulons nous démarquer au Québec. En moins d'un an, nous avons eu notre autorisation pour exploiter, nous avons fait beaucoup de recherche et développement. L'important est la qualité du produit, nous sommes certifiés «Lean» et c'est ce que l'on promet aux consommateurs du Québec. Dans la phase 1 nous avons 18 salles de floraison mais d'ici la fin de 2021, nous planifions compléter 7 autres salles de floraison pour produire jusqu'à 15 000 kilos cette année. Les ventes à la SQDC ont augmenté à un rythme important à chaque mois et il reste les phase 2 et 3 à accomplir, cela nous rend confiant».

Nicholas Sosiak, chef de direction financière Cannara Biotech

 

Entre 35 et 40 millions de dollars ont été investis par Cannara Biotech, dont le siège social est à Montréal. 

D'autres embauches sont à prévoir dans les phases 2 et 3. On vise 10 variétés de cannabis à mettre en marché, dans les prochains mois.

«Les coûts de production sont très bas et le prix de vente sera abordable, ca permet de voir l'expansion dans les prochaines phases. La recherche et le développement est la clé en 2020 et c'est «perfect timing» pour nous. Nous allons commercialiser d'abord 3 cultivars mais jusqu'à 10 dans les prochains mois. C'est taillé à la main, mûrement séché et ca respecte les plus hauts standards de Santé Canada»

Nicholas Sosiak, chef de direction financière Cannara Biotech

Selon la direction, l'usine a un potentiel (losrque toute la superficie sera occupée) de produire jusqu'à 100 000 kilos de cannabis séché par année.  En novembre 2020, l'entreprise avait signé une entente avec un producteur pour vendre 200 kilos de cannabis par mois à compter de janvier.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !