Changements climatiques: une première mondiale à Trois-Rivières

ballon a-nse

Des ballons atmosphériques flotteront dans le ciel de Trois-Rivières au cours des prochains mois. La Ville deviendra en quelque sorte le laboratoire d'un projet, initié par la startup française Climate City, qui prendra ensuite une dimension mondiale.

Grâce à la collaboration de plusieurs entreprises internationales, le projet permettra de calculer une multitude de données dans l'atmosphère urbaine, avec les ballons positionnés à une hauteur de 450 mètres. Ces mesures serviront ensuite à modéliser et anticiper les risques climatiques, comme les inondations, les îlots de chaleur et la pollution. La ville pourra ainsi s'adapter aux différents risques.

Avant de débarquer à Trois-Rivières, le projet nommé « La Cité des trois climats », n'existait nulle part dans le monde.

« Trois-Rivières sera le lieu d'expérimentation de nos ballons, de nos systèmes aériens, pour calibrer nos instruments de mesures », indique le président et cofondateur de Climate City, Laurent Husson.

Climate City prendra possession de locaux sur le terrain de l'aéroport de Trois-Rivières dans les prochaines semaines. Tout le matériel nécessaire y sera entreposé. D'ici le début de l'été, le premier ballon devrait s'envoler, pour demeurer en permanence dans les airs, quelque part au-dessus de la ville.

C'est le professeur et climatologue Yves Tourre qui soutiendra « la Cité des trois climats ». Le projet bénéficiera aussi des compétences de scientifiques de l'Université Columbia à New-York et de la NASA.

Pour le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche, cette association était naturelle.

« On parle d'îlots de chaleur, d'inondations, de pollution, ce sont des termes qui ont été abordés depuis un an à Trois-Rivières. Des inondations, ça fait deux que nous avons de suite. Savoir que des gens s'y penchent sérieusement pour aller chercher des données, l'information qui pourra nous être utile, évidemment que pour nous, ça ne peut qu'être positif. »

Climate City soutient que les villes représentent 3 % de la surface de la Terre, mais émettent 66 % des émissions de gaz à effet de serre et qu'elles sont devenues des écosystèmes vulnérables.

CLIMATE CITY - Help the world's cities cope with climate change from Climate City on Vimeo.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres

Pour ne rien manquer de nos concours et promotions !