Chantier de réfection majeur à venir sur la rue Richelieu dès l'été 2020

Ce tronçon de la rue Richelieu fera l'objet de travaux, jusqu'à la rue Saint-Jacques.

L'important chantier de réfection de la rue Richelieu dans le Vieux-Saint-Jean, devrait s'entamer autour de juin 2020. Le projet de réaménagement est dans les cartons depuis 10 ans et a été retardé notamment par le chantier du pont Gouin. Les entrées sud et nord de la rue ont déjà été refaites dans les dernières années.

 

Les travaux de réaménagement touchent tout le tronçon entre les rues Foch et Saint-Jacques. La zone 1 est située entre la rue Foch et la rue Saint-Charles. La deuxième vise la rue Saint-Charles entre Richelieu et Champlain. L'intersection Richelieu et Saint-Charles en est une autre, zone très critique où plusieurs éléments sont à travailler. Finalement, il y a le tronçon entre Saint-Charles et Saint-Jacques. Plusieurs blocs de travaux pourraient être réalisés en même temps.

La première étape est le rajeunissement des réseaux souterrains d'égouts, qui sera divisé en deux. Un égout pluvial sera mis en place pour évacuer directement au cours d'eau les eaux de pluie. L'égout sanitaire sera aussi reconstruit à neuf pour acheminer les eaux usées vers la station d'épuration. Un émissaire pluvial doit d'abord être construit, si le fédéral donne son aval.

Par ailleurs, les chaussées seront refaites, le concept de la rue sera revu pour mieux intégrer la place publique et les réseaux d'utilité publique, tous les fils actuellement sur poteaux, seront enfouis, dans l'espoir de redonner la rue aux citoyens et piétons.

« On veut créer une zone d'ambiance qui va permettre de réaliser des activités dans le cadre festif de l'été, où il y a des spectacles et tout cela. Ce tronçon-là sera aménagé entièrement en pavé uni et puis le trottoir, la chaussée pour aller rejoindre le parc de l'autre côté, ce sera pratiquement au même niveau. »

- Benoit Fortin, directeur du Service des infrastructures à la ville

La Place publique du Vieux-Saint-Jean sera mieux intégrée à la rue.

Audrey Folliot, Bell Média. La Place publique du Vieux-Saint-Jean sera mieux intégrée à la rue.

Le projet sera fort probablement réalisé en 4 zones ou phases, alors que le premier appel d'offres doit être lancé dans la semaine du 20 janvier, dans l'espoir de l'octroi d'un contrat pour la fin février.

Il est trop tôt pour dire à combien s'élèvera la facture, mais le projet sera financé en grande majorité par le Programme de la taxe sur l'essence et de la contribution du Québec. L'impact sur le compte de taxes des citoyens s'en verra dont grandement réduit.

Commerçants inquiets des impacts

De leur côté, même s'ils saluent les travaux qui amélioreront grandement l'apparence et l'accessibilité du centre-ville, les commerçants du Vieux-Saint-Jean s'inquiètent des possibles impacts du chantier majeur à venir de la rue Richelieu sur leur chiffre d'affaires.

Ils espèrent que des mesures seront mises en place pour assurer un accès constant à leur entreprise pendant les travaux et demandent aux citoyens de ne pas les délaisser.

« C'est de demander à la population de continuer à encourager nos commerçants pour éviter d'autres fermetures comme on a vécu à l'automne. On vous rappelle d'utiliser les stationnements publics, les stationnements gratuits. On a des commerces qui se sont établis, il y a eu des déménagements, on a de très beaux commerces. En 2012, on avait un taux d'inoccupation de 35 % et en 2018, on est passé à 18 % seulement d'inoccupation. »

- Michel Milot, directeur général de la Chambre de commerce et de l'industrie du Haut-Richelieu

Le directeur du Service des infrastructures à la ville, Benoit Fortin, rappelle que la plupart de ces commerces sont accessibles aussi par l'arrière, par la rue Champlain.

Toutefois, il assure que des passages pour piétons ont été planifiés pour toute la durée des travaux pour assurer l'achalandage, et indique que toute la rue ne sera pas entravée en même temps, ce qui devrait limiter les impacts.

D'autres rencontres d'information sont aussi prévues une fois le calendrier des travaux déposés. Le chantier devrait durer tout l'été et l'automne 2020, puis déborder en 2021.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres