Coronavirus: l'OMS en état d'urgence internationale, Québec appelle au calme

La Santé publique du Québec a tenu un point de presse, jeudi matin, pour rassurer la population concernant l'épidémie de coronavirus. Les autorités rappellent qu'aucun cas n'a été confirmé en sols québécois. Quatre personnes ont subi des tests qui se sont révélés négatifs. Le risque qu'un voyageur importe le virus ici est jugé faible, tout comme le risque de transmission de la maladie advenant un éventuel cas positif, selon le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) décrète l'état d'urgence de santé publique internationale en lien avec le coronavirus.

L'OMS s'inquiète surtout des risques de contagion dans les pays où les systèmes sanitaires sont plus précaires.

Le nombre de cas s'est multiplié par dix en une semaine.

On compte maintenant 170 morts en Chine et 7800 cas confirmés dans une vingtaine de pays, dont 3 au Canada.

Québec lance un appel au calme

La Santé publique du Québec a tenu un point de presse, jeudi matin, pour rassurer la population concernant l'épidémie de coronavirus. 

Les autorités rappellent qu'aucun cas n'a été confirmé en sols québécois. Quatre personnes ont subi des tests qui se sont révélés négatifs.

Le risque qu'un voyageur importe le virus ici est jugé faible, tout comme le risque de transmission de la maladie advenant un éventuel cas positif, selon le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda.

Ce dernier exhorte la population de ne pas céder à une peur irrationnelle, alimentée par les images, les fausses nouvelles ou les séries télévisées. 

« Beaucoup d’informations circulent actuellement dans les médias, et il demeure important de faire la part des choses, puisque plusieurs d’entre elles sont exagérées, voire fausses. Nous avons donc tenu à faire le point pour rappeler à l’ensemble de la population qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure (...) » - Horacio Arruda, directeur national de la santé publique

M. Arruda précise que le port du masque ne constitue pas une mesure de protection efficace, même dans un contexte d'épidémie. Au contraire, une personne portant le masque durant plusieurs heures peut accumuler des sécrétions sur elles, ce qui peut nuire à sa santé. Les masques sont davantage indiqués dans le milieu de la santé, alors que des protocoles sont en place pour le personnel qui prodigue des soins.

Le gouvernement canadien a annoncé hier qu'il se préparait à rapatrier de Chine ses ressortissants.196 Canadiens se sont manifestés jusqu'à maintenant. 

 

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres

Pour ne rien manquer de nos concours et promotions !