Coronavirus: le Service de police de Longueuil fait tomber les préjugés

coronavirus

La peur du coronavirus génère bien des craintes et des préjugés souvent non fondés en Montérégie, même si l'épidémie est réelle. Le Service de police de Longueuil et les commissions scolaires prennent les choses en main auprès des élèves et enseignants.

En ce sens, le Service de police de l'agglomération de Longueuil et la Commission scolaire Marie-Victorin ont envoyé une lettre aux parents sur les risques d'intimidation ou de profilage racial à l'endroit de la communauté asiatique. 

 

À leur tour, les commissions scolaires des Patriotes et Riverside s'impliquent tout comme la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent pour rassurer les parents. 

 

La présence de nombreuses communautés culturelles dans le Grand Longueuil amène donc le Service de police à travailler en prévention pour que les élèves évitent les comportements d'intolérance.  

 

La porte-parole du Service, Marie Beauvais-Lavoie explique

 

«Nous sommes en prévention, nous sommes en amont. Bien que nous faisions ce genre de prévention à longueur d'année, on ne nous rapporte pas de cas à notre niveau. La communauté asiatique est bien présente sur le territoire comme d'autres communautés et c'est important que les parents sachent que nous sommes là. Cette fois c'est à cause du coronavirus mais il ne faut pas hésiter à en parler si on croit être victime de discrimination»

-Marie Beauvais-Lavoie, porte-parole du Service de police de Longueuil

 

D'ailleurs, si un cas de cyberintimidation survenait ou une manifestation de racisme, Marie Beauvais-Lavoie rappelle qu'il faut d'abord faire part de cette intolérance à la direction de l'école qui prendra des mesures appropriées.

 

« Les parents qui reçoivent la lettre et sont inquiets sont invités à communiquer avec la direction d'école. Nous ne parlons pas uniquement des conséquences criminelles aux jeunes mais des conséquences liées à l'isolement et la phobie sociale. Et cela s'applique aux élèves de toutes les nationalités».

-Marie Beauvais-Lavoie, porte-parole du Service de police de Longueuil

 

C'est après avoir vu une mesure semblable être implantée par des corps de police ontariens que le Service a cru bon agir de la sorte.  

 

Des personnes ont entre autres été vues à porter un masque près de personnes asiatiques, à tousser ou adopter d'autres comportements ou moqueries qui peuvent porter préjudice.

 

Pour l'instant, selon les statistiques officielles, on compte 4 cas de coronavirus au Canada depuis le début de l'épidémie et un cinquième est à l'étude.

 

Aucun cas n'est répertorié au Québec.    

 

Le coranavirus a fait 493 morts selon le plus récent bilan officiel, principalement en Chine.

 

On rapportait ce matin que des passagers Canadiens sont pris sur un navire de croisière sur la côte du Japon.