Coronavirus: les Canadiens à bord du Diamond Princess seront rapatriés

Plus de 250 Canadiens sont coincés à bord d'un navire de croisière au Japon, en raison du corona-virus qui affecte au moins 10 passagers.

Les Canadiens placés en quarantaine sur le navire de croisière Diamond Princess, au Japon, seront finalement rapatriés. Ottawa a affrété un avion pour ramener au pays la majorité des 255 passagers canadiens, coincés depuis le 5 février, en raison d'une éclosion de coronavirus.

Aucune date de retour n'a été annoncée par le fédéral. Les voyageurs rapatriés seront mis en quarantaine à Cornwall en Ontario durant quatorze jours.

Les Canadiens seront tous soumis à de nouveaux tests avant d'embarquer dans l'avion. Ceux qui présentent des symptômes du COVID-19 devront toutefois demeurer au Japon pour y être soignés. 

C'est le cas d'au moins quinze Canadiens, dont un couple de septuagénaires de Gatineau, hospitalisés dans les dernières heures. Dans un communiqué, le Canada assure que ces personnes recevront des services consulaires complets.

Le dernier bilan fait état de 355 personnes atteintes du coronavirus sur le navire, dont plusieurs qui ne présentent pas de symptômes selon les autorités japonaises. 1219 passagers sur les 3711 initialement à bord ont été testés jusqu'à maintenant.

Les États-Unis ont déjà commencé à évacuer leurs ressortissants à bord du Diamond Princess.

La quarantaine tire à sa fin pour plusieurs Canadiens

La mise en quarantaine est terminée pour 23 des 400 Canadiens à la base militaire de Trenton.

Il s'agit des membres de l'équipage du deuxième avion nolisé par Ottawa dans le cadre de l'épidémie de coronavirus. L'Agence de la santé publique du Canada explique que ces personnes n'ont pas séjournés à Wuhan, épicentre du virus, et qu'elles portaient de l'équipement de protection durant le vol.

Aucun des Canadiens rapatriés ne présente de symptôme de la maladie, jusqu'à maintenant. Si rien ne change, un premier groupe sera libéré le 21 février et un deuxième quatre jours plus tard.

On compte huit cas confirmés de coronavirus au Canada, trois en Ontario et cinq en Colombie-Britannique.

La contamination ralentit 

On compte maintenant 1665 décès liés au coronavirus en Chine et 68 500 cas de contamination confirmés.

Quatre décès s'ajoutent ailleurs dans le monde, dont celui d'un touriste chinois de 80 ans en France. Près de 600 cas sont confirmés dans une trentaine de pays.

Un porte-parole chinois du ministère de la Santé a déclaré que son pays est en voie de maîtriser l'épidémie. L'augmentation quotidienne du nombre de cas confirmés est en décroissance depuis trois jours.

Malgré tout, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'il est encore trop tôt pour s'avancer sur l'évolution de la maladie.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres

Pour ne rien manquer de nos concours et promotions !