Couvre-feu: deux poursuites sur les routes en Montérégie

sq

Le pire réflexe pour les automobilistes interpellés par les policiers après le couvre-feu est...de prendre la fuite et risquer sa vie et celle des autres usagers!  En fin de semaine, les policiers de la SQ de la Montérégie ont arrêté 3 individus qui fuyaient les policiers, alors que d'autres avaient l'intention de faire des courses sur le réseau autoroutier.

Les policiers de la Sûreté du Québec invitent d'ailleurs les citoyens à se conformer au couvre-feu de 20 heures à 5 heures plutôt que de prendre la fuite et entraîner des blessés graves ou des accidents de toutes sortes.

En fin de semaine, les corps policiers de plusieurs secteurs ont d'ailleurs distribué des dizaines de constats pour le non-respect du couvre-feu  alors que la capacité hospitalière est durement éprouvée en Montérégie. 

Le 10 janvier, vers 2h00, les patrouilleurs interceptaient un véhicule dans le secteur de St-Paul-d'Abbotsford, le véhicule a continué sa route et une poursuite s'est enclenchée sur plusieurs kilomètres.

Le tapis à clous a été nécessaire sur le rang Séraphine à Ange-Gardien et le véhicule fuyard s'est immobilisé à St-Césaire près de la 235.

Le conducteur et le passager, deux hommes de 22 ans de Granby, pourraient être accusés de fuite, ils ont aussi reçu des constats pour le non-respect du couvre-feu.

Puis, toujours le 10 janvier vers 20h30, sur l'autoroute 30 à St-Bruno-de-Montarville, les policiers du poste autororoutier poursuivaient un conducteur qui refusait de s'immobiliser sur 5 kilomètres, jusqu'à la rue Héroux où le conducteur s'est immobilisé. 

Il n'y a pas eu de blessé et de grand excès de vitesse mais le conducteur de 24 ans de Ste-Catherine, a été libéré par voie de sommation et a reçu un constat de 1550$.  

Avertissement pour les conducteurs tentés de faire des courses

Par ailleurs, les policiers de la Sûreté du Québec sont intervenus sur le réseau autoroutier du grand Montréal, dans la nuit du 11 janvier 2021, concernant des courses de véhicules.

La Sûreté du Québec a remis des constats mais aucune accusation criminelle ne sera portée.  

Par contre, un grand excès de vitesse pourrait vous valoir plus de 30 points d'inaptitude selon sa gravité en plus d'un remisage immédiat du véhicule.  Il y a aussi des sanctions sévères prévue dans le Code criminel pour la course s'il devait y avoir des blessés ou des morts, allant même jusqu'à 14 ans d'emprisonnement ferme.

Il semble que des amateurs de véhicules modifiés se donnent rendez-vous via les réseaux sociaux sur les autoroutes autour de Montréal, selon l'information disponible.

En fin de semaine, plusieurs constats ont été remis à cet égard, dont 1 constat pour grand excès de vitesse, 1 suspension de permis et 1 remisage.

 Durant la soirée du 10 janvier et la nuit du 11 janvier , les patrouilleurs autoroutiers ont interceptés plus de 823 véhicules et 26  constats ont été remis. 

 Pour toutes les nouvelles concernant la COVID -19 en ce lundi 11 janvier, suivez ce lien.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !