Couvre-feu: les policiers de Châteauguay serrent la vis

Service de police de Chateauguay-Les policiers de Chateauguay tiennent un barrage policier en liejn avec le respect du couvre-feu

Le Service de police de Châteauguay serre la vis et érigera des barrages routiers ce soir, demain et le 6 février pendant le couvre-feu, de 20 h et 5 h.   Évidemment, le Service se garde de préciser dans quel secteur du territoire les barrages seront déployés.

Depuis l’instauration du couvre-feu, les policiers du Service ont intercepté 1484 véhicules et ils ont remis 50 constats d’infraction pour le non-respect des consignes. 

Les contrevenants s'exposent à des amendes de 1000$ à 6000$ s'ils sont incapables de justifier adéquatement leur sortie de la résidence.

 Les policiers ont déjà été très visibles sur l’ensemble du territoire de Châteauguay, Beauharnois, Léry et Saint-Isidore mais intensifent leur présence.

Sans parler de problématique particulière et ciblée, le Service de police souhaite surtout faire comprendre aux citoyens concernés qu'il faut des justifications précises et documents pour pouvoir circuler entre ces heures.  

Si vous devez être à l'extérieur pour des raisons professionnelles, le gouvernement a publié une Attestation de l'employeur que votre employeur peut remplir.

D'ailleurs, contrairement à certaines croyances,  le déconfinement partiel de certains secteurs de l'économie annoncé lundi n'équivaut pas à un assouplissement de l'application du décret sur le couvre-feu en zone rouge, comme c'est le cas dans la région.   

Jenny Lavigne est porte-parole du Service de police de Châteauguay.

«L'ensemble de nos citoyens collaborent bien jusqu'ici mais il y a tout de même des récalcitrants qui sortent sans motif valable ou qui ne répondent pas à liste d'exceptions prescrite par le gouvernement.  Nous avons quand même émis 50 constats jusqu'ici.  Nous faisons notre travail: nous ne sommes plus en mode prévention. Les services policiers ont fait beaucoup de prévention et d'information depuis le début et nous sommes passés à une autre étape. »

Jenny Lavigne, porte-parole Service de police de Châteauguay

En terminant, voici tout ce qu'il faut savoir sur la situation de la COVID-19 en ce 4 février.

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !