COVID-19: Les ressources intermédiaires veulent de l'aide gouvernementale

Une préposée sert un bénéficiaire à la résidence Signature de La Sarre

L'Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec (ARIHQ) demande au gouvernement de rehausser les enveloppes budgétaires de ces établissements essentiels au plus vite, alors qu'elles peinent à assurer efficacement et sécuritairement leurs services en ce temps de crise.

 

Les 960 ressources intermédiaires (RI) ont grand besoin d'une aide d'urgence pour faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus. Elles hébergent 16 000 personnes particulièrement vulnérables à contracter la COVID-19 et ne peuvent actuellement garantir adéquatement leur sécurité.

Selon un sondage de l'Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec, près de la moitié des propriétaires s'attendent à manquer de masques et de gel désinfectant, si ce n'est pas déjà le cas. La même proportion a aussi constaté une hausse de leurs coûts d'opération, et il manque de personnel.

En Montérégie par exemple, 38% des propriétaires s'attendent à manquer d'équipement et le pire, c'est que 91% ont déjà constaté une hausse de leurs coûts d'opération. En Mauricie et au Centre-du-Québec, la proportion s'élève à 93% en ce qui concerne la hausse des coûts.

Partout, il manque aussi de personnel et les établissements ne sont pas équipées pour mettre leurs usagers en quarantaine s'ils venaient à être infectés.

« Le gouvernement a mis des mesures en place qui sont satisfaisantes pour les gens qui perdent leur emploi, si on parle du 2 000 $ par mois, cependant nous, nos employés gagnent déjà autour de ça, donc l'incitatif pour rentrer travailler n'est pas très motivant. On demande vraiment une augmentation des enveloppes budgétaires. [...] On commence déjà à être épuisés, on vit beaucoup de stress, on a peur de cette pandémie-là, de ce que ça pourrait faire si ça rentre dans un petit milieu comme chez nous. »

- Jackie Paquet, propriétaire de la RI en milieu familial Art de vivre, à Vaudreuil-Dorion, en Montérégie

L'Association des RI aimerait aussi qu'une partie des renforts en santé recrutés par Québec soit déployée pour aider dans les RI, une idée fortement supportée par les propriétaires de ressources intermédiaires dans les différentes régions.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !